vĂȘtement

ï»ż
vĂȘtement

vĂȘtement [ vɛtmɑ̃ ] n. m.
‱ vestiment XIe; de vĂȘtir, d'apr. lat. vestimentum
A ♩
1 ♩ Didact. LE VÊTEMENT : objets fabriquĂ©s pour couvrir le corps humain, le cacher, le protĂ©ger, le parer (coiffure, chaussures, linge, habits et accessoires). ⇒ garde-robe. « une petite robe de laine, un tablier, une brassiĂšre de futaine, un jupon, un fichu, des bas de laine, des souliers, un vĂȘtement complet pour une fille de huit ans » (Hugo).
2 ♩ Cour. LES VÊTEMENTS : ensemble des objets servant Ă  couvrir le corps humain; habillement (comprenant le linge mais non les chaussures); spĂ©cialt les vĂȘtements de dessus (opposĂ© Ă  sous-vĂȘtements) . ⇒ ajustement, costume, habillement, habit, mise, tenue, toilette; fam. fringues, frusques, nippe, 3. sape. Les vĂȘtements de qqn. ⇒ affaires, effets, garde-robe. VĂȘtements d'homme, de femme, unisexes. VĂȘtements ridicules (⇒ accoutrement, affublement) . VĂȘtements civils, militaires (⇒ uniforme) . Laver, nettoyer, raccommoder des vĂȘtements. « Elle aimait les vĂȘtements de coupe sobre » (Martin du Gard). Deux petits garçons « empĂȘtrĂ©s dans leurs vĂȘtements raides » (Camus). VĂȘtements neufs, usĂ©s, en loques (⇒ guenille, haillon) . VĂȘtements de tous les jours, du dimanche. VĂȘtements habillĂ©s, de ville, de sport, de ski (⇒ tenue) . Des vĂȘtements lĂ©gers, chauds, d'hiver, d'Ă©tĂ©. VĂȘtements Ă  la mode, dĂ©modĂ©s. Mettre ses vĂȘtements. ⇒ s' habiller, se vĂȘtir. « Il nous est aussi nĂ©cessaire de cacher notre pensĂ©e que de porter des vĂȘtements » (France). VĂȘtements d'occasion. ⇒fam. fripe. Placard, armoire Ă  vĂȘtements. ⇒ penderie; vestiaire. Principaux vĂȘtements : bas, blouse, blouson, body, bustier, caleçon, cape, caraco, chĂąle, chandail, chapeau, chaussettes, chemise, chemisier, collant, combinaison, corsage, corset, culotte, dĂ©shabillĂ©, Ă©charpe, fourrure, gant, gilet, impermĂ©able, jaquette, jogging, jupe, jupe-culotte, kilt, liquette, maillot, manteau, paletot, pantalon, pardessus, parka, peignoir, polo, porte-jarretelles, pull-over, pyjama, robe, salopette, short, slip, socquettes, soutien-gorge, survĂȘtement, sweat-shirt, tablier, tee-shirt, tricot, veste, veston. VĂȘtements assortis. ⇒ 2. complet, 2. ensemble, habit, tailleur. VĂȘtements de bĂ©bĂ©. ⇒ layette. — VĂȘtements portĂ©s dans d'autres pays. ⇒ boubou, burnous, djellaba, gandoura, haĂŻk, kimono, obi, pagne, parĂ©o, poncho, sari. VĂȘtements sacerdotaux. ⇒ 2. aube, chasuble, soutane, surplis.
♱ (1937) LE VÊTEMENT (sing. collect.) :les vĂȘtements. Fabrication, industrie, commerce du vĂȘtement (⇒ bonneterie, confection, couture, 1. mode; tailleur...) . Il travaille dans le vĂȘtement.
3 ♩ UN VÊTEMENT : une piĂšce de l'habillement de dessus (spĂ©cialt manteau, veste). Un vĂȘtement de demi-saison. Je vais chercher un vĂȘtement et je sors avec vous. Donnez-moi votre vĂȘtement. VĂȘtement de mascarade (⇒ dĂ©guisement) , de travail (⇒ bleu) , de soirĂ©e (⇒ habit, smoking) .
B ♩ Fig. Ce qui couvre, cache, pare, protĂšge. ⇒ enveloppe, manteau, parure. « La forme n'est pas une sorte de [...] vĂȘtement plastique d'une pensĂ©e » (R. Huyghe). « La grĂące est le vĂȘtement naturel de la beautĂ© » (Joubert).

● vĂȘtement nom masculin (latin vestimentum) Tout ce qui sert Ă  couvrir le corps humain pour le protĂ©ger ; piĂšce de l'habillement. LittĂ©raire. Ce qui habille, recouvre quelque chose ; parure, manteau : Un vĂȘtement de brume. ● vĂȘtement (citations) nom masculin (latin vestimentum) Pierre Reverdy Narbonne 1889-Solesmes 1960 La gloire est un vĂȘtement de lumiĂšre qui ne s'ajuste bien qu'aux mesures des morts. En vrac Éditions du Rocher ● vĂȘtement (synonymes) nom masculin (latin vestimentum) Tout ce qui sert Ă  couvrir le corps humain pour...
Synonymes :
- fringue (populaire)
- frusques (populaire)
Littéraire. Ce qui habille, recouvre quelque chose ; parure, manteau
Synonymes :

vĂȘtement
n. m. Ce qui sert Ă  vĂȘtir le corps. DĂ©penses de vĂȘtement. Syn. (Afr. subsah., oc. Indien) linge.
— Les vĂȘtements: les piĂšces de l'habillement, Ă  l'exception des chaussures. VĂȘtements lĂ©gers. VĂȘtements et sous-vĂȘtements.
— Fig. "La parole est le vĂȘtement de la pensĂ©e" (Rivarol).

⇒VÊTEMENT, subst. masc.
I. — [Corresp. Ă  vĂȘtir]
A. — 1. Ensemble des piĂšces composant l'habillement Ă  l'exclusion des chaussures, et servant Ă  couvrir et Ă  protĂ©ger le corps humain. Synon. fringues (pop.), frusques (pop.), habit, mise, nippes (fam.). Elle enlevait ses vĂȘtements (...) d'abord sa coiffe de mousseline, puis sa robe Ă©lĂ©gante, ajustĂ©e Ă  la mode des villes (...). Ensuite son long corset de demoiselle (LOTI, PĂȘch. Isl., 1886, p. 58). La petite fille (...) ne pouvait pas s'endormir que tout ne fĂ»t en ordre dans sa chambre, et bien pliĂ©s au chevet du lit les vĂȘtements quittĂ©s (GIDE, Porte Ă©tr., 1909, p. 594).
— Au sing. coll. Commerce, fabrication, industrie du vĂȘtement; travailler dans le vĂȘtement; symbolique du vĂȘtement. Que de bien doit rester dans une telle nature, pour qu'elle ait inventĂ© les techniques du vĂȘtement, de l'agriculture, de l'industrie et de la navigation! (GILSON, Espr. philos. mĂ©diĂ©v., 1931, p. 127).
SYNT. VĂȘtements d'enfant, de femme, d'homme; vĂȘtements fĂ©minins, masculins; vĂȘtements anciens, modernes, Ă  la mode, dĂ©modĂ©s; vĂȘtements ajustĂ©s, amples, cintrĂ©s, collants, croisĂ©s, dĂ©colletĂ©s, drapĂ©s, droits, Ă©troits, fermĂ©s, flottants, lĂąches, larges, plissĂ©s, serrĂ©s, stricts, vagues; vĂȘtement chaud, court, lĂ©ger, long, lourd, trois-quarts; vĂȘtements d'Ă©tĂ©, d'hiver, de demi-saison; vĂȘtements de bonne coupe, de coupe Ă©lĂ©gante/sobre, bien coupĂ©s; vĂȘtements de confection; vĂȘtements sur mesure; vĂȘtements de coton, de cotonnade, de cuir, de drap, de laine, de soie, de toile; vĂȘtements Ă©limĂ©s, fripĂ©s, froissĂ©s, hors d'usage, neufs, rapĂ©s, usĂ©s; vĂȘtements de bonne/mauvaise qualitĂ©; vĂȘtements baveux, souillĂ©s, tachĂ©s; vĂȘtements habillĂ©s, de sport, de ville, du soir, de travail; vĂȘtements blancs, clairs, sombres; vĂȘtements civils, convenables, corrects; vĂȘtements de dessous; assembler, bĂątir, coudre, couper, faire, finir, monter, tailler un vĂȘtement; dĂ©tacher, laver, nettoyer des vĂȘtements; essayer, acheter, mettre un vĂȘtement; ĂŽter, ranger, retirer ses vĂȘtements.
— En partic. Ensemble des piĂšces de l'habillement, Ă  l'exclusion du linge de corps. Paris lui ouvrit les yeux, en fit un beau jeune homme, pincĂ© dans ses vĂȘtements, suivant les modes. Il Ă©tait le Brummel de sa classe. Il s'y prĂ©sentait comme dans un salon, chaussĂ© finement, gantĂ© juste, avec des cravates prodigieuses et des chapeaux ineffables (ZOLA, CurĂ©e, 1872, p. 409). Elle avait changĂ© de vĂȘtements, remplacĂ© sa jupe Ă  cerceaux et son corsage Ă  busc par une sorte de robe flottante sous laquelle on la sentait nue (GIDE, ThĂ©sĂ©e, 1946, p. 1428).
— VĂȘtement + adj./de + subst. VĂȘtement adaptĂ© Ă  un usage prĂ©cis, propre Ă  certaines fonctions, professions ou circonstances. VĂȘtements d'artisan, de boucher, de cuisinier, d'ouvrier, de paysan, de valet de chambre; vĂȘtements de chasseur, de pĂȘcheur; vĂȘtement ecclĂ©siastique, laĂŻc, liturgique, militaire, religieux; vĂȘtements de deuil, de demi-deuil, de cĂ©rĂ©monie; vĂȘtements sacerdotaux. Elles lui donnĂšrent pour linceul cette pauvre robe dĂ©chirĂ©e qu'elle avait eue pour seule parure, et qu'elle-mĂȘme avait dĂ©signĂ©e et dĂ©sirĂ©e pour vĂȘtement mortuaire (MONTALEMBERT, Ste Élisabeth, 1836, p. 276). Le matin, il a un vĂȘtement d'intĂ©rieur que je trouve ravissant. C'est une sorte de redingote de velours noir Ă  corps droit, avec une petite jupe toute plissĂ©e (GYP, Souv. pte fille, 1927, p. 42).
♩ VĂȘtement d'altitude. Combinaison de vol spĂ©cialement conçue pour le vol en altitude et comportant des dispositifs destinĂ©s Ă  protĂ©ger l'organisme d'Ă©ventuelles dĂ©faillances du systĂšme de pressurisation. (Dict. XXe s.).
2. Ensemble des objets destinĂ©s Ă  recouvrir le corps pour le cacher, le protĂ©ger, le parer. Ce paquet contenait une petite robe de laine, un tablier, une brassiĂšre de futaine, un jupon, un fichu, des bas de laine, des souliers, un vĂȘtement complet pour une fille de huit ans (HUGO, MisĂ©r., t. 1, 1862, p. 507).
3. PiĂšce de l'habillement de dessus (manteau, veston, etc.). J'attends qu'une des personnes qui surveillent aux vĂȘtements puisse prendre mon pardessus et me donner un numĂ©ro. — Qu'est-ce que vous dites? (...) Est-ce que vous devenez gĂąteux? On dit: « surveiller les vĂȘtements » (PROUST, Prisonn., 1922, p. 228). HĂ©lĂšne portait, pour la rue, un long vĂȘtement impermĂ©able qu'on appelait waterproof et que je trouvais d'une Ă©lĂ©gance accomplie (DUHAMEL, Terre promise, 1934, p. 56).
4. P. mĂ©ton. ManiĂšre de se vĂȘtir, de s'habiller. Les basques de son habit Ă©taient violemment renversĂ©es. Son gilet trĂšs ouvert laissait voir une chemise gonflĂ©e, empesĂ©e, fermĂ©e par des Ă©pingles surchargĂ©es d'orfĂšvrerie. Enfin tout son vĂȘtement avait un caractĂšre exagĂ©rĂ© (BALZAC, Illus. perdues, 1837, p. 86). Son penchant pour les dĂ©licatesses de la table et du vĂȘtement faisait la joie de M. Fellaire (A. FRANCE, Jocaste, 1879, p. 31).
B. — Au fig. Ce qui couvre, protĂšge, dissimule. Synon. manteau, parure. VĂȘtement de la pensĂ©e, de la raison. Beaucoup de vague dans l'idĂ©e sous la pompe de l'expression, une dialectique plus brillante que solide, des arguments grĂȘles sous un vĂȘtement trĂšs ample (REYBAUD, J. Paturot, 1842, p. 356). Je n'aime presque plus la beautĂ© inutile du mensonge, quoiqu'il me prĂȘte encore ce vĂȘtement brillant de futilitĂ©, de gaminerie attardĂ©e, que vous connaissez tous... que j'ĂŽte pour vous, Annie (COLETTE, Cl. s'en va, 1903, p. 316).
II. — HÉRALD. PiĂšce honorable formĂ©e par quatre triangles, qui couvrent les quatre angles de l'Ă©cu, de maniĂšre Ă  ne laisser voir du champ que la forme d'une grande losange. VĂȘtement Ă©maillĂ©. La Chape est un VĂȘtement de deux triangles rectangles, formĂ©s par les bords de l'Écu et par deux lignes menĂ©es du milieu du chef Ă  chacun des angles de la pointe (P.-B. GHEUSI, Le Blason, 1932, p. 80).
Prononc. et Orth.:[]. PASSY 1914 [-]. Ac. 1718: vestement; dep. 1740: vĂȘ-. Étymol. et Hist. A. 1. Fin Xe s. vestiment « tout ce qui sert Ă  protĂ©ger le corps, Ă  le couvrir » (Passion, Ă©d. D'Arco Silvio Avalle, 219); ca 1100 vestement (Roland, Ă©d. J. BĂ©dier, 2348); 2. dĂ©b. XIIIe s. p. mĂ©taph. (PoĂšme moral, Ă©d. A. Bayot, 37: Queil sunt li vestiment dont l'anrme est aorneie? Vestue at pieteit, cariteit affiublee). B. 1904 hĂ©rald. (Nouv. Lar. ill.). Du lat. vestimentum « vĂȘtement, habit », dĂ©r. de vestis (veste). FrĂ©q. abs. littĂ©r.:3 936. FrĂ©q. rel. littĂ©r.:XIXe s.: a) 4 235, b) 5 723; XXe s.: a) 6 255, b) 6 296. Bbg. GREIMAS Mode 1948, p. 38. — QUEM. DDL t. 28, 36, 40.

vĂȘtement [vɛtmɑ̃] n. m.
ÉTYM. 1080; vestiment, v. 980; de vĂȘtir, d'aprĂšs lat. vestimentum « vĂȘtement ».
❖
———
I
A
1 Didact. Objets fabriquĂ©s pour couvrir le corps humain, le cacher, le protĂ©ger, le parer (coiffure, chaussures, linge, habits et accessoires). ⇒ Garde-robe.
1 Ce paquet contenait une petite robe de laine, un tablier, une brassiĂšre de futaine, un jupon, un fichu, des bas de laine, des souliers, un vĂȘtement complet pour une fille de huit ans.
Hugo, les Misérables, II, III, IX.
2 Cour. || Les vĂȘtements : ensemble des objets servant Ă  couvrir le corps humain; habillement (comprenant le linge mais non les chaussures); spĂ©cialt, habillement de dessus (opposĂ© Ă  sous-vĂȘtements). ⇒ Ajustement, costume, habillement, habits, mise, tenue, toilette; et fam. fringues, frusques, nippe; fripe. || Les vĂȘtements de qqn. ⇒ Affaires, effets, garde-robe.
1.1 Bien qu'il soit difficile d'apercevoir le costume que portent les dormeurs, il semble qu'aucun d'eux ne se soit dĂ©shabillĂ© pour la nuit, car on ne voit nulle part de vĂȘtements pendus, ou pliĂ©s, ou jetĂ©s au hasard.
A. Robbe-Grillet, Dans le labyrinthe, p. 127.
♩ Des vĂȘtements ridicules (⇒ Accoutrement, affublement), misĂ©rables, sordides (⇒ Cache-misĂšre, dĂ©crochez-moi-ça, dĂ©froque). — VĂȘtements d'homme; de femme. || Être vĂȘtu de ses plus beaux vĂȘtements. ⇒ Atours, parure. || VĂȘtements anciens; modernes. — VĂȘtements civils, militaires (⇒ Uniforme). || VĂȘtements de thĂ©Ăątre, de mascarade (⇒ DĂ©guisement).
♩ VĂȘtements professionnels. || VĂȘtements de valet de chambre (⇒ LivrĂ©e), de boucher, de cuisinier. || VĂȘtements de travail (⇒ Bleu, combinaison, salopette). || VĂȘtements de sports (⇒ SurvĂȘtement), de marche, de ski. — VĂȘtement de vol. || VĂȘtement d'altitude, vĂȘtement anti-g : combinaison de vol en haute altitude, attĂ©nuant les effets des accĂ©lĂ©rations brutales. — Fabrication, industrie, commerce du vĂȘtement. ⇒ Bonneterie, confection, couture, couturier, couturiĂšre, mode, tailleur; fripier, friperie. || VĂȘtements de confection; sur mesure. || MatiĂšres premiĂšres des vĂȘtements. ⇒ Étoffe, textile, tissu, tricot; cuir, fourrure, peau. || Marchand (cit. 8) de vĂȘtements. || Faire; assembler, bĂątir (⇒ BĂąti), monter, coudre, finir (⇒ Finition) un vĂȘtement. — Patron, modĂšle d'un vĂȘtement. || RĂ©parer un vĂȘtement (⇒ Raccommoder, ravauder, recoudre, repriser, stopper). || Border (⇒ Bord, frange, ourlet), doubler; rallonger, raccourcir; retoucher un vĂȘtement (⇒ Retouche). || Laver, repasser; dĂ©tacher, nettoyer
 des vĂȘtements. || VĂȘtement de bonne coupe (→ ConfĂ©rer, cit. 3), de coupe (2. coupe, cit. 3) sobre. || VĂȘtements de laine, de toile
; cousus, tissĂ©s, tricotĂ©s (→ Entasser, cit. 10). || Attaches, fermeture des vĂȘtements. ⇒ Agrafe, bouton, boutonniĂšre, coulisse, Ă©pingle (cit. 8), fermeture (fermeture Éclair), lacet, Ɠillet, pression. || Forme d'un vĂȘtement. || VĂȘtement ajustĂ©, ample, cintrĂ©, croisĂ©, dĂ©colletĂ©, drapĂ©, droit, fermĂ©, montant, plissĂ©, strict, vague. || Parties d'un vĂȘtement. ⇒ Basque, capuchon, ceinture, col, collet, cordeliĂšre, corps (II., 4.), devant, dos, encolure, manche, pan, poche, rabat (II.), retroussis, revers. — Accessoires, ornements des vĂȘtements. ⇒ Affiquet, brandebourg, colifichet, dentelle, dĂ©passant, falbala, fanfreluche, frange, galon, garniture, parement, passepoil, volant; et aussi crevĂ©, taillade.
♩ Port des vĂȘtements. || VĂȘtements qui collent, serrent, qui flottent (cit. 8). || VĂȘtements collants. || Être serrĂ© dans un vĂȘtement trop petit. ⇒ BoudinĂ©, saucissonnĂ©. || EmpĂȘtrĂ©s (cit. 9) dans des vĂȘtements raides. || VĂȘtements neufs. || VĂȘtements dĂ©jĂ  portĂ©s, usĂ©s, qui montrent la corde, dĂ©chirĂ©s, Ă©limĂ©s, en loques (⇒ Guenille, haillon; dĂ©guenillĂ©, dĂ©penaillĂ©; → Frisson, cit. 9; 2. mineur, cit. 1). || VĂȘtements fripĂ©s (→ NĂ©gligĂ©, cit. 4), en dĂ©sordre. || VĂȘtements mettables, portables, de bonne, de mauvaise qualitĂ© (cit. 4). || Faste (1. Faste, cit. 5), luxe (cit. 14) des vĂȘtements. || DĂ©chirer, lacĂ©rer (→ GĂ©mir, cit. 3), user ses vĂȘtements. — VĂȘtements courts; longs, qui couvrent tout entier le corps. || Porter des vĂȘtements blancs, clairs (→ Du blanc, du clair), foncĂ©s (cit. 9). || VĂȘtements de deuil, de demi-deuil. || VĂȘtements de tous les jours. || VĂȘtements du dimanche (⇒ EndimanchĂ©). || VĂȘtements d'apparat (→ MĂ©nager, cit. 4; reprĂ©sentation, cit. 8), de cĂ©rĂ©monie. || VĂȘtements habillĂ©s, de ville; de sport, de bain, de ski
 — VĂȘtements lĂ©gers (→ Importun, cit. 14), chauds. || VĂȘtements d'Ă©tĂ©, d'hiver (→ MalpropretĂ©, cit. 3), de demi-saison. — VĂȘtements Ă  la mode, dĂ©modĂ©s. — VĂȘtements de jour, de nuit (→ Poitrine, cit. 12), de dessus, de dessous (⇒ 2. Dessous, 3.; sous-vĂȘtement). — Mettre (cit. 30) ses vĂȘtements, des vĂȘtements. ⇒ Couvrir (se), Ă©quiper (s'), habiller (s'), harnacher (se), vĂȘtir (se); (fam.) fagoter (se), fringuer (se), nipper (se). || Être enveloppĂ© de vĂȘtements chauds. ⇒ EmmitouflĂ©. || Agrafer, boutonner, enlever, ĂŽter (cit. 4), quitter (cit. 19) ses vĂȘtements. ⇒ DĂ©shabiller (se), dĂ©vĂȘtir (se). || DĂ©boutonner, dĂ©grafer, dĂ©lacer
 un vĂȘtement. || Changer de vĂȘtements. ⇒ Changer (se). || VĂȘtements de rechange. || Porter des vĂȘtements (→ Cacher, cit. 23). || Vivre sans vĂȘtements (→ NuditĂ©, cit. 4). || Pendre, ranger (⇒ Cintre, penderie, porte-manteau, valet); plier (→ Maladresse, cit. 1) des vĂȘtements (→ aussi 1. Loi, cit. 46).
♩ Noms de vĂȘtements. ⇒ Costume. || VĂȘtements assortis. ⇒ Complet, ensemble, habit, tailleur. || VĂȘtement de bĂ©bĂ©. ⇒ Layette. — VĂȘtements exotiques, arabes, orientaux, japonais
 ⇒ Burnous, gandoura, haĂŻk (cit. 1), sĂ©roual; kimono, obi; pagne, parĂ©o, poncho. || VĂȘtements sacerdotaux. ⇒ Aube, chasuble, soutane, surplis. — CaractĂšre symbolique des vĂȘtements. || « Dans la quĂȘte Ă©perdue de son identitĂ© sexuelle, sociale et affective structurĂ©e, tout enfant tient comme Ă  la prunelle de ses yeux aux prĂ©rogatives, aux attitudes, aux vĂȘtements-symboles de son sexe » (F. Magazine, no 38, mai 1981, p. 115).
3 (Vieilli). || Le vĂȘtement de qqn, sa maniĂšre habituelle de se vĂȘtir. ⇒ Habillement.
2 Le vĂȘtement de M. Gillenormand n'Ă©tait pas l'habit Louis XV, ni mĂȘme l'habit Louis XVI; c'Ă©tait le costume des incroyables du Directoire.
Hugo, les Misérables, III, II, II.
4 Mod. || Le vĂȘtement (sing. collectif) : les vĂȘtements. || Fabrication, industrie, commerce du vĂȘtement (⇒ Bonneterie, confection, couture, mode). || Il travaille dans le vĂȘtement. — L'anthropologie du vĂȘtement. ⇒ Costume, mode.
5 Un vĂȘtement : une piĂšce de l'habillement de dessus (spĂ©cialt manteau, pardessus, veste). || Je vais chercher un vĂȘtement et je sors avec vous.
B Fig. Ce qui couvre, cache, pare, protĂšge. ⇒ Enveloppe, manteau, parure (cit. 5; → Physionomie, cit. 4; tisser, cit. 2). || Le vĂȘtement d'une pensĂ©e (→ Forme, cit. 59). || La grĂące (cit. 66) est le vĂȘtement naturel de la beautĂ©.
———
II (V. 1900; correspond Ă  vĂȘtu, 3.). Blason. PiĂšce honorable formĂ©e par quatre triangles aux coins de l'Ă©cu.
âžȘ tableau Termes de blason.
❖
COMP. Sous-vĂȘtement, survĂȘtement.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Vetement — VĂȘtement Le vĂȘtement au travers des Ăąges (pĂ©riodes anciennes) Un vĂȘtement est un objet, en gĂ©nĂ©ral en tissu, venant couvrir une partie du corps. Sommaire 1 Histoire 
   WikipĂ©dia en Français

  • VĂȘtement — Le vĂȘtement au travers des Ăąges (pĂ©riodes anciennes) Un vĂȘtement est un article d’habillement servant Ă  couvrir le corps humain, exception faites des chaussures. Il est le plus souvent en tissu mais les matĂ©riaux utilisĂ©s pour sa fabrication… 
   WikipĂ©dia en Français

  • vĂȘtement — nm., habit : ABI nm. (Albanais.001.PPA., Annecy.003, Arvillard.228, ChambĂ©ry, ThĂŽnes.004, Villards ThĂŽnes.028) ; abelyman nm. (Saxel.002), ablyeman (Cordon.083) / in (028) ; a(r)blyaara <Ornement> nf. (Montagny Bozel) ; vĂ©tmĂȘ (001), vĂštmin… 
   Dictionnaire Français-Savoyard

  • VÊTEMENT — n. m. Habillement, ce qui sert Ă  couvrir le corps. VĂȘtement d’homme, de femme. VĂȘtement masculin, fĂ©minin. VĂȘtements de travail, de deuil, Les vĂȘtements sacerdotaux. Un vĂȘtement lĂ©ger, chaud, commode. Changer de vĂȘtement. Le grand prĂȘtre dĂ©chira… 
   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • VÊTEMENT — s. m. Habillement, ce qui sert Ă  couvrir le corps. Un vĂȘtement lĂ©ger, chaud, commode. Un vĂȘtement bien singulier. Changer de vĂȘtement. Le grand prĂȘtre dĂ©chira ses vĂȘtements. Les vĂȘtements sacerdotaux 
   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • vĂȘtement — (vĂȘ te man) s. m. Ce qui sert Ă  couvrir le corps. ‱   S il donne de son pain Ă  celui qui a faim, s il couvre de vĂȘtements ceux qui Ă©taient nus, SACI Bible, ÉzĂ©chiel, XVIII, 7. ‱   Que d une serge honnĂȘte elle ait son vĂȘtement, Et ne porte le noir 
   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile LittrĂ©

  • Vetement moulant — VĂȘtement moulant Le vĂȘtement moulant est un type de vĂȘtement dont l Ă©lasticitĂ© le maintient collĂ© Ă  la peau de la personne qui le porte, de maniĂšre Ă  Ă©pouser les formes de son corps. Sommaire 1 Origine 2 Le « haut Â» moulant 2.1 
   WikipĂ©dia en Français

  • Vetement de sport — VĂȘtement de sport Les vĂȘtements de sport constituent l ensemble des vĂȘtements portĂ©s pour pratiquer du sport. Sommaire 1 GĂ©nĂ©ralitĂ©s 2 Exemples 3 Notes et rĂ©fĂ©rences 4 
   WikipĂ©dia en Français

  • Vetement d'interieur — VĂȘtement d intĂ©rieur Les vĂȘtements d intĂ©rieur constituent l ensemble des vĂȘtements portĂ©s dans l intimitĂ© du domicile que ça soit pour des activitĂ©s comme le sommeil, l hygiĂšne ou les occupations domestiques. Ils incluent les vĂȘtements de nuit… 
   WikipĂ©dia en Français

  • VĂȘtement de nuit — VĂȘtement d intĂ©rieur Les vĂȘtements d intĂ©rieur constituent l ensemble des vĂȘtements portĂ©s dans l intimitĂ© du domicile que ça soit pour des activitĂ©s comme le sommeil, l hygiĂšne ou les occupations domestiques. Ils incluent les vĂȘtements de nuit… 
   WikipĂ©dia en Français


Share the article and excerpts

Direct link

 Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.